Réservé aux abonnés

"Le politique reste trop dans l'idée d'une école traditionnelle"

En plus de vivre le dernier jour de l'année scolaire, le président de la Société pédagogique valaisanne quitte cette fonction après huit ans d'activités. Une bonne raison pour parler d'école.

19 juin 2015, 00:01
data_art_3208542.jpg

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois