Réservé aux abonnés

Le nouveau chef veut consolider l'armée

Roland Nef veut ramener l'armée sur le plancher des vaches... Le personnel, la logistique et la communication sont au centre de ses préoccupations. Le réalisme doit primer.

10 janv. 2008, 05:02

«Parlons un peu moins d'avenir et un peu plus du présent». Roland Nef, le nouveau patron de l'armée suisse a manifesté hier devant les médias sa claire volonté de consolider l'armée. Le successeur de Christophe Keckeis se présente, virtuellement, avec la pelle et la balayette à la main. Le personnel, la logistique et la communication sont dans un premier temps au centre de ses préoccupations. Les conditions cadres des militaires professionnels ont changé de façon «marquante». «A la suite...