Le jambon cru et le lard sec du Valais sont protégés

Personne ne s'y est opposé. C'est désormais officiel, le lard sec et le jambon cru du Valais auront tous deux droit à leur IGP. Les premiers produits labellisés devraient apparaître sur le marché à la fin octobre.

02 oct. 2015, 09:08
Après l'obtention de l'IGP pour le lard sec et le jambon cru, le Valais se prépare à créer une assiette valaisanne labellisée.

L'Office fédéral de l'agriculture l'a annoncé vendredi matin, il n'y a eu aucune opposition à l'obtention de deux IGP (indication géographique protégée) pour le lard sec du Valais et le jambon cru du Valais.

"La visite de tous les producteurs est en cours", indique Jean-François Copt, le président de l'association des producteurs de viande séchée IGP, à l'origine de la demande de labellisation pour ces deux nouveaux produits. Les premiers produits labellisés devraient apparaître sur le marché dès la fin de cette démarche, soit à la fin octobre.

"Les producteurs intéressées sont quasiment les mêmes que ceux qui produisent la viande séchée du Valais IGP", déclare Jean-François Copt. Grâce à ces deux produits supplémentaires, la production de produits secs valaisans IGP devrait doubler pour atteindre les 1000 tonnes.

La prochaine étape est la mise en place d'une assiette valaisanne labellisée contenant exclusivement des produits AOP et IGP, avec le fromage à raclette AOC, le pain de seigle AOC, la viande séchée IGP, ainsi que le lard sec IGP et le jambon cru IGP.