Le Grand Conseil refuse l'élection du gouvernement à la proportionnelle

L'alliance du PLR et de la gauche aura été vaine. Le Grand Conseil a refusé vendredi de modifier le mode d'élection du Conseil d'Etat du système majoritaire à la proportionnelle. La Constituante se penchera à nouveau sur cette question prochainement.

17 févr. 2017, 16:24
Les députés veulent conserver une élection du Conseil d'Etat au système majoritaire (archives).

Le Grand Conseil valaisan a rejeté vendredi une initiative parlementaire du PLR demandant l'introduction du système proportionnel pour l'élection du Conseil d'Etat. Le Parlement avait pourtant entrouvert la porte en 2014.

Le système proportionnel est synonyme de "clarté, respect, équité", a argumenté le PLR, soutenu par la gauche. En vain, l'initiative a été rejetée par 77 voix contre 51.

Pour les opposants, l'élection du Conseil d'Etat doit se faire au système majoritaire, car elle est bien plus une élection de personnalités qu'une joute partisane. De plus, la question devrait désormais être débattue dans le cadre de la Constituante.

Fin de législature

L'initiative parlementaire avait été déposée en mai 2013. Le Grand Conseil avait décidé d'en débattre par 64 voix contre 60. Elle avait ensuite subi un coup de frein avec la votation sur la réforme institutionnelle (R21) . Le rejet de cette dernière l'avait remise à l'ordre du jour.

Actuellement, seul le Tessin élit son gouvernement au système proportionnel. L'initiative parlementaire du PLR était le dernier objet à l'ordre du jour du Grand Conseil valaisan qui siégeait pour la dernière fois dans sa composition actuelle, avant les élections cantonales du 5 mars.​