Réservé aux abonnés

Le Grand Conseil dit non à l'IVV

Les députés ne veulent pas élargir la garantie étatique du blocage-financement au goron et aux spécialités.Personne n'a soutenu cette idée prônée par la branche viticole.
06 août 2015, 15:20
data_art_1265782.jpg

Le système de blocage-financement qui sera mis en place en faveur de la viticulture cantonale ne suivra vraisemblablement pas les demandes de l'Interpro fession de la vigne et du vin (IVV). C'est en tout cas ce qui ressort du débat d'entrée en matière qui a eu lieu mardi matin au Grand Conseil.

Que pour le fendant, la dôle, le pinot et le gamay

Cette forme de prêt bancaire cautionné par le canton moyennant la mise en gage d'une partie du stock de vins d'un encaveur pour permettre de payer rapidement la vendange devrait rester limitée aux seuls fendant, dôle, pinot noir et gamay. L'IVV voulait...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois