Réservé aux abonnés

Le film des filles qui bastonnent

Céline Sciamma réussit un film esthétique, à la fois rageur, respectueux et libérateur, qui dédramatise les bandes de jeunes au féminin.

22 oct. 2014, 00:01
data_art_2687316.jpg

Avec "Naissan ce des pieuvres", qui décrivait le rapport au corps et à la sexualité d'une adolescen te s'adonnant à la natation syn chronisée, puis "Tomboy", où elle posait la question de l'identité sexuelle en toute pudeur, Céline Sciamma s'est imposée comme l'un des grands espoirs de la nouvelle vague féminine montante. Et pour cause, la réalisatrice française issue de la prestigieuse Fémis a passé son enfance à économiser le moindre sou pour aller au cinéma. Aujourd'hui, la jeune cinéaste déclare volontiers avoir saisi le rôle du metteur en scène en découvrant "Les parapluies...