Réservé aux abonnés

Le double jeu de l’UDC. La chronique de Fernand Mariétan

20 nov. 2018, 11:00
Fernand Mariétan, ancien conseiller national.

Disons-le d’emblée, c’est une véritable tambouille que nous sert une nouvelle fois l’UDC avec cette initiative pour l’autodétermination.

D’abord l’expression «juges étrangers» est grotesque car elle entend renvoyer à une conception médiévale du pouvoir, «des baillis modernes» dixit M. Blocher. C’est vraiment prendre les citoyens pour des demeurés que d’oser proférer de telles inepties.

On veut comme toujours mythifier la souveraineté helvéti...