Réservé aux abonnés

Le côté obscur de la force hydraulique

Ils oeuvrent dans l'ombre au bon fonctionnement des ouvrages hydroélectriques. Découverte sous la Dent-Blanche.

10 août 2010, 05:04

Ni vertige ni claustrophobie. Cette définition par la négative illustre bien les qualités requises pour travailler à la maintenance des ouvrages hydroélectriques. Et plus précisément à l'entretien du réseau de collecte des eaux qui sont acheminées dans les barrages. Un métier étonnant.

Martial Pralong est l'un de ces travailleurs qui cumulent les performances de la marmotte et du chamois, à la fois à l'aise dans les galeries et le pied montagnard. La cinquantaine, dont vingt ans de métier &...