Réservé aux abonnés

Le chauffeur d’un camion trafique son tachygraphe

28 sept. 2016, 23:27 / Màj. le 29 sept. 2016 à 00:01
St-Maurice, le 03.04.2012

Sous le même toit. Centre de surveillance du trafic lourd, Service des automobiles et de la navigation du Bas-Valais, sans compter une base territoriale de la police cantonale: tous vont cohabiter dans le nouveau Centre routier inauguré hier aux portes du Bois-Noir.

Les anciens tachigraphes ou boîtes noires des poids lourds.

Daniel Clerc

Mardi, dans le cadre d’un contrôle effectué sur l’autoroute A9, une patrouille de la police valaisanne a dévié un train routier immatriculé en Roumanie sur le Centre de compétence trafic lourd (CCTL) à Saint-Maurice. Les spécialistes du CCTL ont découvert un aimant qui permettait de neutraliser les données du tachygraphe concernant la vitesse du poids lourd (qui a ainsi circulé jusqu’à 125 km/h) et les périodes de repos du chauffeur. Ce dernier, un Roumain de 25 ans, et son employeur ont...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois