Réservé aux abonnés

Le 40% du travail est déjà réalisé

Avant l'été, la commission d'enquête parlementaire concernant l'Hôpital du Valais fait le point. Son président PLR Xavier Moret est confiant.
21 juin 2014, 00:01
data_art_2417306.jpg

Ils avaient commencé fort, les treize membres de la commission d'enquête parlementaire (CEP) concernant l'Hôpital du Valais. Une prise de position publique pour demander à Esther Waeber Kalbermatten de casser la décision de licenciement de l'hôpital concernant deux anesthésistes.

En vain. "Nous ne regrettons pas cette démarche, car elle avait pour but de donner un coup de pied dans la fourmilière", affirme son président Xavier Moret. Depuis, silence radio, à tel point que la population se demande ce que fait la commission. "Les gens doivent comprendre que nous n'allons pas intervenir pour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois