Réservé aux abonnés

La «votation vélo» ne changera rien en Valais

Au-delà de l’acceptation – ou non – de l’arrêté fédéral sur les voies cyclables, c’est le score valaisan qui sera intéressant le 23 septembre prochain. Un «oui» massif serait un message fort pour les autorités cantonales et communales.

17 sept. 2018, 05:30
Réunis en conférence de presse pour le «oui» à la «votation vélo» le 23 septembre prochain Marianne Maret (PDC), Florian Chappot (PS), Lucien Barras (Les Verts), Jean-Marie Bornet (RCV), Annick Clerc Bérod (Centre gauche - PCS) et Stéphane Ganzer (PLR) affichaient un sourire optimiste.

Non, en cas d’acceptation par le peuple suisse de la «votation vélo» le 23 septembre prochain, les pistes cyclables ne vont pas éclore miraculeusement dans le canton dès le lendemain.

Sur le fond en effet, l’arrêté fédéral pour les voies cyclables ne verra pas Berne sortir un sou de plus, le cofinancement de la mobilité douce ayant déjà été réglé dans le cadre du Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Il s’agit ...