Réservé aux abonnés

La RTS tancée dans l’affaire Giroud

L’autorité de surveillance pas tendre avec «Temps présent»

10 janv. 2017, 23:41 / Màj. le 11 janv. 2017 à 00:01

L’autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radiotélévision (AIEP), qui a accepté en août dernier par cinq voix contre quatre une plainte de Dominique Giroud et condamné l’émission «Temps présent» pour avoir entaché la réputation du vigneron-encaveur en janvier 2015, vient de rendre publics les considérants de sa décision.

L’AIEP considère que le reportage n’a pas respecté le principe de la présentation fidèle ...