La réalité virtuelle débarque à Your Challenge. Le récit de deux journalistes en herbe

Toute la semaine, «Le Nouvelliste» couvre le salon des métiers Your Challenge en laissant la plume à des ados intéressés par le métier de journaliste. Ce mardi, Alexandre et Nohlan, 13 et 14 ans, du CO des Liddes à Sierre.
11 févr. 2020, 17:00
La réalité virtuelle débarque à Your Challenge.

Ce mardi, Your Challenge à Martigny a ouvert ses portes. Une des nouveautés du salon des métiers cette année: la réalité virtuelle. De nombreux stands utilisent cette technologie pour donner une image moderne de leur métier, mais surtout, attirer les adolescents. Notre reportage. 

Les professionnels convaincus

Sur le stand de la police, le sergent Oberholzer explique que c’est la première année que la réalité virtuelle est présente. «Cette technologie est très utile et permet de mieux expliquer notre métier, notamment en matière de prévention routière.» Les lunettes, qui montrent l’utilité d’être visible au bord de la route, sont utilisées une dizaine de fois par an. 

 


Alexandre et Nohlan au jeu de l’interview. © Le Nouvelliste

 

Un peu plus loin, sur le stand de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, un étudiant en génie électrique vante les mérites de la réalité virtuelle, surtout pour les architectes. «Les gens peuvent voir leur maison avant même qu’elle soit construite.» Il explique qu’à Your Challenge, elle donne aussi plus envie et de meilleures explications que de distribuer de simples flyers.

A lire aussi : Your Challenge: un plan séduction pour redorer l’image de la profession de maçon

Enfin, sur le stand de l’armée suisse, le lieutenant Meier avoue qu’il préfère montrer son métier dans la réalité mais que la technologie a la qualité d’être attrayante. «Les simulations sont plus démonstratives qu’explicatives.» 

Une opération réussie

De manière générale, tous les retours sont positifs, bien que certaines personnes puissent avoir le tournis ou mal au ventre. Au final, l’opération est réussie puisque de nombreux jeunes se précipitent sur les stands munis de ces casques virtuels. 
 

Alexandre Brassard et Nohlan Delaloye (coachés par NOF)

En savoir plus : Cette opération de formation auprès des jeunes du CO se fait en partenariat avec Canal9

En savoir plus : ...et Rhône FM

 «Ils veulent être journalistes...» 

  • Nohlan Delaloye, 14 ans, en 10H au CO des Liddes à Sierre

 

 

 

«…pour être au courant de l’actualité, et pouvoir transmettre les informations aux Valaisans de manière simple.»

  • Alexandre Brassard, 13 ans, en 10H au CO des Liddes à Sierre

 

 

 

«...pour pouvoir voyager, apprendre de nouvelles choses et les raconter après dans le journal.»

par Noémie Fournier