La protection des eaux fait un pas en avant important

Il y aura à nouveau de l'eau dans certaines rivières exploitées par les aménagements hydroélectriques. Les premières mesures sont entrées en vigueur cet automne grâce à l'attitude conciliante de toutes les parties selon le canton.

11 déc. 2015, 11:54
Feeschlucht à Saas Grund – Rivière désormais pourvue d’eau toute l‘année. Ainsi il redevient possible à la truite de s’y installer.

Les cours d’eau valaisans exploités par des aménagements hydroélectriques seront mieux préservés. Depuis cet hiver, six nouveaux captages construits dans des zones à grande valeur écologique bénéficient de débits résiduels permanents, indique l’Etat du Valais dans un communiqué. Autrement dit, il y aura à nouveau de l’eau toute l’année dans ces rivières. Des premières mesures d’assainissement sont en vigueur depuis cet automne dans le Haut-Valais sur la rivière côté sud du Simplon (Energie Electrique du Simplon), sur la Saaser et la Feevispa (KW Mattmark) ainsi que sur le Rhône à Conches (Rhônewerke SA). Dans les trois cas, les installations de dotation sont en place ou en cours de réalisation. Avec un débit d’eau permanent, l’état des rivières s’en trouvera considérablement amélioré.

Ces décisions ont été prises dans le cadre de tables rondes organisées depuis 2013 entre les propriétaires d’aménagements hydroélectriques, les associations de protection de l’environnement (WWF et Pro Natura)  et la Fédération valaisanne des pêcheurs sous la direction du service de l’énergie et des forces hydrauliques qui a quailfié de conciliante l'attitude de toutes les parties. Un consensus plus large devrait être atteint prochainement, de l'avis du canton.

par Pascal Fauchère