La pétillante Queen: le grain de sel de Christine Savioz

19 nov. 2021, 20:00
/ Màj. le 03 déc. 2021 à 15:42
Christine Savioz

Un passage à l’hôpital pour quelques examens, l’interdiction médicale de boire de l’alcool et la presse s’échauffe. La Queen va-t-elle mal? Partout sur la planète, les médias anticipent déjà la fin de son règne. Préparant sans doute les hommages en coulisses, ils scrutent les moindres nouvelles, en dramatisant lorsque la reine apparaît avec une canne lors d’une célébration. 

Quelques jours plus tard, la nonagénaire, lunettes de soleil sur le nez et foulard sur les cheveux, est aperçue au volant d’une Jaguar dans l’enceinte du château de Windsor. Comme si elle lançait un pied de nez aux plus pessimistes sur sa santé. 

Les spéculations continuent cependant. Car la dame renonce à se rendre à la COP26. Pourtant, il y a quelques jours, elle fait une apparition en recevant le chef d’état-major britannique, tout sourire. L’air de rien. 

Sa majesté joue au yoyo avec les médias. Et si la malicieuse dame de 95 ans s’amusait des montagnes russes d’émotions qu’elle crée, en sirotant chaque soir le verre de pétillant qu’elle aime tant prendre avant son coucher? Le champagne save the Queen.


par Christine Savioz