Réservé aux abonnés

La musique, malgré les risques

Dans un fort climat de tension post-attentat, Sylvie Bourban et Olivier Magarotto se sont envolés pour le Burkina Faso. Pascal Rinaldi a préféré renoncer au voyage.

08 févr. 2016, 23:20
/ Màj. le 09 févr. 2016 à 00:01
Chanson pour l'éducation

«Une chanson pour l’éducation» (cf. encadré) continue son parcours de vie. Après les ateliers d’écriture dans les cycles d’orientation, l’enregistrement des titres en studio et le tournage des vidéo clips, place à une série de concerts colorés à Ouagadougou au Burkina Faso pour le festival Rendez-vous chez nous. Un événement qui rassemble les parrains suisses et africains mais également d’autres musiciens sensibles au projet. Le pianiste valaisan Olivier Magarotto n’a pas longtemps hésité à rejoindre les artistes burkinabé. «C’est une première pour moi le Burkina Faso. J’ai déjà eu l’opportuni...