Réservé aux abonnés

"La Cogest a fait son travail"

09 sept. 2015, 07:01

A la suite de la décision du Tribunal fédéral estimant que la levée du secret fiscal était légale dans l'affaire Giroud (voir "Le Nouvelliste" du 5 septembre), Marc Comina, le porte-parole de l'encaveur, estimait que " sans la procédure ouverte par Dominique Giroud, il est certain que la Cogest aurait outrepassé ses compétences et violé la sphère privée de mon client, comme cela avait été le cas dans le rapport qu'elle a rendu sur le coupage des vins en Valais ". Président de la Cogest à l'époque, Narcisse Crettenand précise que " la commission a simplement fait son travail. Elle n'a pas réali...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois