Réservé aux abonnés

L'homme est un loup pour l'homme

02 août 2015, 19:27

«En lisant sur l'internet les commentaires sur le loup en Valais, on assiste ces jours à un défilé de réflexes très primaires», me glissait hier matin un collègue atterré par la violence des propos que se balancent à la figure les pro et anti-loups.

Pour avoir côtoyé les deux camps depuis le début du dossier, j'ai pu constater, sur l'internet, en ville et sur nos Alpes, que les plus excités ne sont pas forcément nos paysans et nos chasseurs. Si ces derniers ne sont pas exempts de défauts, je n'ai jamais entendu de leur bouche des propos aussi violents que ceux tenus par plusieurs pseudo-défens...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois