Réservé aux abonnés

L'affaire U. W.

02 août 2015, 19:16

JEAN ROMAIN philosophe

Si quelqu'un prononçait cette phrase: «Chez nous la xénophobie est un danger constant», tout le monde dodelinerait d'approbation, et il ne serait ni interrompu ni mis en demeure de s'expliquer. Il vient d'énoncer un de ces jugements qui ont acquis le statut de vérités moralement bonnes. En revanche, s'il disait que «Chez nous la xénophobie est un problème largement exagéré», voilà que le sourcil du journaliste se lèverait de soupçon: pour qui roulez-vous? N'ê...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois