Réservé aux abonnés

L'Abbaye ne craint pas la mort de Dieu

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des individus ont inscrit des propos nihilistes tirés du «Gai Savoir» de Nietzsche sur la falaise surplombant l'Abbaye. Qui prend la chose avec
02 août 2015, 19:22

«On ne peut pas dire que le slogan soit très actuel. En mai 68 à Paris, quelqu'un avait écrit: «Dieu est mort»; signé Nietzsche. Juste en dessous, un autre répliquait: «Nietzsche est mort»; signé Dieu!»

Comme nombre d'Agaunois hier matin, Monseigneur Joseph Roduit n'a pas manqué de remarquer les trois mots peints durant la nuit sur la falaise surplombant la Royale Abbaye, plus ancien monastère de la chrétienté. «C'était vers 9 heures, j'ai levé la tête en marchant...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois