Réservé aux abonnés

Kim Jong-un joue à nouveau avec le feu

Avec les tirs, le dirigeant nord-coréen réclame à Donald Trump des concessions sur fond de crise alimentaire.

14 mai 2019, 00:01
epa07559739 A photo released by the official North Korean Central News Agency (KCNA) shows missles being fired during a strike drill of military units at an undisclosed location in North Korea, 09 May 2019 (issued 10 May 2019).  EPA/KCNA   EDITORIAL USE ONLY NORTH KOREA DEFENSE DRILLS

Kim Jong-un est revenu aux bonnes vieilles méthodes, ces derniers jours, pour s’adresser à Donald Trump. Pyongyang a réalisé, depuis début mai, des essais, notamment de lance-roquettes multiples à longue portée et de missiles à courte portée (jusqu’à 420 km). Vu de Pyongyang, rien ne vaut quelques tirs pour faire passer un double message: le dirigeant nord-coréen s’impatiente d’engranger des bénéfices de leur réconciliation, malgré le flop du sommet d’Hanoï, en février dernier, et sa capacité de nuisance reste intacte.

«Comme les négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord n...