Réservé aux abonnés

Jurez de dire toute la vérité, rien que la vérité...

08 oct. 2013, 00:01
data_art_1863831.jpg

"Souffrez-vous ou avez-vous souf fert de maladies? Prenez-vous régulièrement des médicaments?" Tout le monde a répondu à ces multiples questions que les assureurs maladie posent lors de l'établissement d'un contrat d'assurance complémentaire. Mais que se passe- t- il si l'on omet de signaler quel que chose, ne serait-ce qu'un prochain rendez-vous chez le médecin? Le Tribunal fédéral (TF) a rendu récemment un intéressant jugement qui montre qu'il vaut mieux prendre son temps et bien réfléchir lorsque l'on remplit ce questionnaire. Et tout signaler. Ne serait-ce que le soupçon d'une maladie et...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois