Jean-Daniel Rouiller, le géologue cantonal est presque à la retraite

Jean-Daniel Rouiller, l'ex-géologue cantonal a officiellement laissé la place à Raphaël Mayoraz cette semaine. A quelques urgences près...
07 août 2015, 14:17
Jean-Daniel Rouiller a veillé sur les Valaisans pendant 28 ans.

«Je reviens dans quinze petites minutes. J’ai juste une urgence.» Jean-Daniel Rouiller semble avoir une conception originale de la retraite. Officiellement, le géologue cantonal a passé le relais à Raphaël Mayoraz mardi soir à minuit. Ce qui ne l’empêche pas d’être à son bureau mercredi matin. En train de faire des cartons? Pas vraiment…Le téléphone collé à l’oreille, il évalue un problème survenu dans le Val d’Hérens. Entre deux phrases il nous lâche: «Vous savez comme c’est. On ne quitte pas une telle fonction du jour au lendemain. Et puis je n’ose pas tout de suite me retrouver seul avec ma femme à la maison…» Il réapparaît une petite demi-heure plus tard. «Bon, je risque de devoir filer en hélicoptère inspecter un problème de forage à Mandelon. En attendant des nouvelles, asseyons-nous et discutons», propose Jean-Daniel Rouiller. En quelques minutes, l’ex géologue cantonal a dévoilé la grande partie de son travail: le téléphone qui sonne, une urgence, l’obligation de se rendre sur place en hélicoptère pour juger la situation. «Certains amis me disent que j’ai passé 28 ans dans un hélicoptère, ce n’est pas forcément faux», se marre Jean-Daniel Rouiller...

Retrouvez l'intégralité de cette rencontre, les événements marquants qui ont émaillé le mandat du géologue cantonal et un dossier sur le "Big One", tremblement de terre attendu en Valais dans nos éditions payantes du 4 octobre.