Il y a vingt ans, le loup recolonisait le Valais

Le loup est réapparu en Valais il y a tout juste vingt ans. Bilan et enjeux de cette saga qui a rythmé la vie valaisanne.
12 sept. 2015, 14:02
Les traces de morsure et les observations ne laissent que peu de place au doute: c'est probablement un loup qui a tué ces 4 moutons.

Il y a une vingtaine d’années commençait la recolonisation du Valais par le loup. Dans le courant de l’été 1995, plusieurs attaques perpétrées sur des moutons étaient signalées dans le district d’Entremont. Le mythe de la «Bête du val Ferret» prenait forme.

Vingt ans plus tard, ce dossier très émotionnel fait plus que jamais débat. Non pas à cause du poids de plus en plus faible de l’agriculture de montagne dans l’économie cantonale, mais parce que le loup, véritable révélateur de nos choix de société, met en exergue les courants de pensées contradictoires sur la relation de l’être humain à la nature et au territoire. Désormais, le débat entre pro- et anti-loup s’est figé. Les fronts, enlisés, ont même émoussé le dynamisme des principaux protagonistes qui s’expriment aujourd’hui avec une certaine lassitude.

«Le Nouvelliste» propose un résumé des événements marquants de ces vingt dernières années, un bilan des prédations du loup et les regards des acteurs liés à la présence de canis lupus.

Découvrez notre dossier complet sur les supports papier et numériques du samedi 12 septembre.