Zermatt: un clip érotique dans une télécabine échauffe les esprits

Kim Mortenroe, actrice allemande de films pornographiques, s'est livrée à un show érotique dans une télécabine de Zermatt. Les remontées mécaniques n'étaient pas au courant et l'affaire a pris une ampleur inattendue. Pourtant dans la station, on préfère en rire.

30 nov. 2015, 19:36
Kim Mortenroe a visiblement beaucoup apprécié les remontées mécaniques de Zermatt.

La jeune demoiselle a visiblement eu un coup de foudre un peu trop prononcé pour Zermatt et les cimes enneigées. Kim Mortenroe, actrice allemande de films pornographiques, s’est en effet livrée à un show érotique dans les télécabines de la station haut-valaisanne. L’histoire ne dit pas si la vue sur le Cervin lui a permis d’atteindre le septième ciel mais les deux extraits lâchés sur sa page Facebook auront permis de déclencher un gros buzz sur les réseaux sociaux pour une raison… inattendue.

Ce sont effectivement moins les sous-vêtements affriolants et les poses aguicheuses de cette allemande de 21 ans et la promesse d’en voir plus sur son site en décembre que les débuts de scandales engendrés par cet épisode qui ont retenu l’attention. Lundi, dans un article du quotidien alémanique «20 Minuten», les remontées mécaniques de Zermatt précisent n’avoir jamais été consultées par l’actrice. Et nos confrères d’écrire qu’une procédure en justice pourrait être envisagée.

Sur sa page Facebook, Kim Mortenroe a été surprise de l’ampleur de l’affaire. «Je pensais que les Suisses étaient moins prudes mais je me suis trompée. Vous tenez à votre petite intimité, sainte Zermatt, tellement petite que j’ai dû trouver une cabine pour exploiter la mienne», s’est-elle amusée sur les réseaux sociaux. Et d’assurer d’avoir fait en sorte de ne gêner et de ne choquer personne et de ne pas comprendre en quoi ses «perversions bénignes» méritaient une attaque en justice.

 

Danke, liebe Schweizer Presse! Mehr Promo geht nicht! ;)Sex-Film ohne Sex in der Gondel gehabt zu haben- Respekt unfä...

Posté par Kim Mortenroe sur dimanche 29 novembre 2015

Flairant le coup marketing, le directeur de Zermatt Tourisme Daniel Luggen est intervenu sur la page de l’actrice. Dans un message, il lui assure que personne de Zermatt ne lui intentera un procès et que «l’article a volontairement grossi les faits.» Avec un brin d'humour, il l'inviterait presque à retenter l'expérience. «Nous sommes heureux si nos clients ont du plaisir et chacun devrait pouvoir définir sa version du plaisir tant que cela ne dérange pas les autres. Amitiés ensoleillées de Zermatt.» De là à dire que c’est un film promotionnel pour la station, il y a un pas que l’on n’oserait pas franchir.