Réservé aux abonnés

Zermatt devra choisir entre la route et le rail

Une majorité d’habitants de Zermatt souhaite une route ouverte à tous et praticable toute l’année. Ce n’est pas l’avis du canton et de la Confédération, qui conditionnent leurs investissements dans le rail à des restrictions routières.

12 nov. 2018, 19:20
En janvier dernier, Zermatt était coupé du monde en raison de plusieurs avalanches.

Pour Karl Eggen,  «nous ne voulons pas de véhicule à moteur au centre du village, ça ne doit pas changer». Président du groupement d’intérêt pour un accès sécurisé à Zermatt, ce gérant de fiduciaire milite pour une route ouverte à tous et praticable toute l’année. Il insiste: «Nous demandons aussi à la commune de construire un grand parking à l’entrée de la station.» Avec 150 personnes actives, son mouvement p&egr...