Réservé aux abonnés

La concurrence dans l'hôtellerie pourrait venir des pays de l'Est

La Suisse ouvre depuis le 1er mai ses frontières sans condition aux travailleurs des huit pays ayant adhéré à l'Union européenne en 2004.

04 mai 2011, 05:01

L'hôtellerie et la restauration suisses vont-elles être bouleversées après l'élargissement, effectif depuis le 1er mai, de la libre circulation des personnes aux ressortissants de huit nouveaux pays membres de l'Union européenne comme les Polonais, les Tchèques, les Hongrois et les Lettons? Reportage au pied du Cervin.

Zermatt, avenue de la Gare: une enseigne de fast-food, des boutiques d'horlogerie et de bijouterie, des magasins de sport, des échoppes de souvenirs, des restaurants du terroir. Taxis et camions électriques parcourent les rues presque sans bruit. Aucun moteur à combustion n'empe...