Réservé aux abonnés

«Je fêterai en été»

Victorieuse de sa première épreuve de coupe du monde en décembre, Fraenzi Aufdenblatten s'est préservée du brouhaha de Zermatt durant la pause. Elle se promet une séance de rattrapage en fin de saison.

08 janv. 2010, 05:01

DE HAUS IM ENNSTAL

Fraenzi Aufdenblatten est une fille sage. Elle a résisté aux charmes nocturnes de Zermatt durant les fêtes. La Valaisanne a privilégié la confidentialité du cercle familial pour célébrer, modérément, sa première victoire en coupe du monde, obtenue le 20 décembre à Val d'Isère.

«J'aime faire la fête, mais il y a trop de monde dans la station en fin d'année pour moi. J'ai tendance à fuir la foule et le bruit. Ils ne me conviennent pas», confie-t-elle...