Dépistage de masse à Täsch et à Zermatt: moins de 18% de la population a joué le jeu

Le projet pilote de tests lancé dans deux communes du Haut-Valais a révélé un taux de positivité au coronavirus de 1,9% parmi la population qui s’est prêtée au jeu. L’expérience continue.

23 mars 2021, 15:16
Ce sont des tests salivaires qui sont effectués à Täsch et à Zermatt.

Le projet pilote de dépistage de masse lancé par l’Etat du Valais à Zermatt et à Täsch n’a révélé que 24 cas positifs au coronavirus sur les 1254 personnes qui se sont présentées pour effectuer un test salivaire entre le 17 et le 20 mars. Le taux de positivité s’élève ainsi à 1,9%.

La population des deux communes haut-valaisannes, choisies en raison d’un taux d’incidence parmi les plus élevés du canton, a été invitée à se faire tester gratuitement, sur une base volontaire. Comme elles comptent à elles deux plus de 7000 habitants permanents sur leur territoire, moins de 18% des résidents ont donc effectué cette démarche.

La phase pilote se poursuit

L’essai va se poursuivre dans les écoles. Dès le mercredi 24 mars, les élèves des deux communes vont être dépistés avec des tests salivaires une fois par semaine durant un mois, annonce l’Etat du Valais dans un communiqué

Le personnel des remontées mécaniques subira le même sort, tout comme les employés des entreprises agricoles qui emploient du personnel saisonnier et les agents de la police cantonale.

L’Etat du Valais indique encore que la stratégie de dépistage cantonale sera définie après l’évaluation du projet pilote.