Loup: sept individus ont été identifiés en Valais l'an dernier

Le Service de la chasse, de la pêche et de la faune a formellement identifié sept loups en 2017 dont trois étaient jusque-là inconnus du monitoring cantonal.
19 févr. 2018, 09:42
Les loups sont restés plutôt discrets, ils se sont tenus essentiellement à l’écart des villages et de l’homme.

Courant 2017, le canton a enregistré la présence de sept loups sur son territoire. Différents individus déjà connus ont pu être identifiés une ou plusieurs fois. Ils répondent au nom de M59 (Augstbordregion et Valais central), F16 (abattue illégalement dans le val d’Anniviers), F23 (Augstbordregion) et F24 (Valais central). Trois nouveaux individus F28, M73 et M82 ont été identifiés. M73 a été observé à plusieurs reprises dans le Valais central et la louve F28, découverte dans la vallée de Tourtemagne, s’est déplacée durant l’été via le Nanztal dans la haute vallée de Conches. Le mâle M82 découvert en automne à Visperterminen a été observé par la suite à Obergesteln.

Plus de victimes dans la faune sauvage

Si les dégâts aux animaux de rente ont diminué par rapport à 2016, au niveau de la faune sauvage les gardes-faunes ont découvert des carcasses de gibier victime du loup. Le bilan des animaux retrouvés est de 32 chevreuils, 23 chamois et 25 cerfs. Les victimes de prédation sont à coup sûr plus nombreuses, mais il reste difficile de les évaluer précisément, explique le Service de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF) dans un communiqué.

L'an dernier, le SCPF a traité 356 données relatives au loup (constats, photos, traces, observations et prédations). La plupart des informations proviennent d’appareils de photos (pièges photographiques) mais ce sont les analyses génétiques qui s’avèrent les plus fiables pour définir le nombre de loups présents et pour déterminer leur identité.

par Pascal Fauchère