Réservé aux abonnés

L'usine Lonza a déjà supprimé 290 des 415 emplois annoncés en octobre 2012. La direction n'a pas d'autres restructurations en vue.

Quelques années tranquilles

10 sept. 2013, 00:01
data_art_1801855.jpg

En ce début septembre, près de 290 places de travail ont été supprimées chez Lonza Viège. Le 31 octobre 2012, Richard Ridinger directeur général (CEO) du groupe annonçait la suppression 415 emplois dans l'usine valaisanne: presque 15% des emplois du site chimique haut-valaisan. La suppression des emplois continue. Elle ne se terminera que vers la fin de 2014. A ce moment-là, les 415 postes prévus seront éliminés. Ajoutées aux réorientations de l'usine appelées "Visp Challenge", ces suppressions d'emplois devraient amener des améliorations de résultats de l'ordre de 120 millions de francs.

Mut...