Valais: un projet pour découvrir la diversité de "nos voisins sauvages"

Les parcs naturels Pfyn-Finges et Vallée de Binn collaborent au projet destiné à sensibiliser la population valaisanne à la biodiversité qui se trouve à sa porte.

16 avr. 2020, 15:44
Un écureuil observé près de la ville de Sion.

Saviez-vous que les zones urbaines présentent une diversité étonnante de plantes et d’animaux ? En Suisse, il a été établi que 40 des 90 espèces de mammifères recensées et la moitié de toutes les espèces d’amphibiens et de reptiles peuplent également les villes et villages.

Certains animaux sauvages sont faciles à observer, mais d’autres beaucoup moins. Et il en est de même pour les plantes, les insectes et les oiseaux.

Pour sensibiliser la population à cette riche biodiversité, qui se trouve à sa porte, l’Association StadtNatur a développé le projet «Nos voisins sauvages» à l’échelle suisse. Avec l’appui des parcs naturels Pfyn-Finges et Vallée de Binn, ainsi que Fauna VS, le Musée valaisan de la nature et la Murithienne, ce projet est désormais implanté en Valais.

Basé sur la plateforme valais.nosvoinssauvages.ch, il fournit des informations sur la biologie et le mode de vie des animaux sauvages vivant dans notre canton. L’accent est mis sur ceux qui résident aussi dans les zones urbaines, sur des conseils d’observation et sur ce que chacun peut faire pour les soutenir et les protéger.

Un autre objectif du projet est de créer un réseau à long terme d’observateurs actifs de la nature.

A lire aussi : Coronavirus: le Parc naturel Pfyn-Finges envoie des centaines de kits de jardinage aux écoles

 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch