Valais: le Tribunal cantonal ordonne l’internement d’un pédophile récidiviste

Les juges valaisans ont ordonné l’internement du pédophile qui s’en était pris à des jeunes filles à Fiesch et à l’Aiglon Collège.

23 oct. 2018, 11:17
Le pédophile avait notamment sévi dans les dortoirs de l'Aiglon College de Villars en l'an 2000 (notre photo) et lors d'un camp de vacances à Fiesch dans le Haut-Valais dans les années 1990.

Le Tribunal cantonal valaisan (TC) a ordonné l’internement du pédophile condamné à 11 ans et 8 mois de prison pour un viol et des actes d’ordre sexuel avec des enfants, indique-t-il dans un communiqué. Les juges ont demandé de mettre fin aux mesures thérapeutiques dont il bénéficiait.

Un pédophile récidiviste

L’homme, condamné une première fois à dix ans de prison en 1979, s’en était ensuite pris, dans les années 1990, à des jeunes filles au centre sportif de Fiesch dans le Haut-Valais ainsi qu’en 2000 à trois élèves de l’Aiglon Collège de Villars-sur-Ollons; il avait également violé une jeune femme dans le Valais central en 1998.

A lire aussi : Un pédophile conteste son internement en Valais

Le TC a rejeté le recours du pédophile qui contestait l’abandon de la mesure thérapeutique dont il bénéficiait, mesure que le Tribunal d’application des peines et mesures voulait remplacer par un internement.

Une thérapie sans chance de succès

Les juges cantonaux ont constaté que «malgré une thérapie durable, la situation du prévenu n’a connu aucun changement ou progrès tangible». Le TC, qui a entendu un expert psychiatre, estime que la thérapie n’a aucune chance de succès et qu’il n’y a donc pas lieu de la poursuivre.

La décision d’internement du pédophile récidiviste prononcée par le Tribunal cantonal valaisan peut encore être attaquée devant le Tribunal fédéral. «Il n’est pas encore en force», précise le TC.