Valais: le périmètre de tir du loup étendu

Une nouvelle attaque de loup dans le Haut-Valais pousse le Conseil d’Etat à étendre la zone dans laquelle le loup peut être tiré.

09 oct. 2018, 09:57
Le Conseil d'Etat a décidé d'étendre la zone dans laquelle le loup peut être tiré.

La zone dans laquelle le loup peut être tiré a été étendue, a décidé le conseiller d’Etat Jacques Melly. Cette décision fait suite à une attaque de loup à Obergesteln survenue le 5 octobre dernier, soit un mois exactement après que l’ordre de tir de deux loups a été donné dans la région de Conches et dans le val d’Anniviers.

A lire aussi : Valais: Jacques Melly ordonne le tir de deux loups

Une nouvelle attaque de moutons protégés

Dans un communiqué, l’Etat du Valais explique que le loup a tué un mouton et blessé un autre à Obergesteln le 5 octobre, alors que des mesures de protection avaient été mises en place. Cette attaque montre que le territoire sur lequel le loup est actif s’est étendu.

«Une extension du périmètre de tir actuel (qui s’étend des alpages aux surfaces agricoles utiles protégés situés dans le territoire du loup) est nécessaire afin d’éviter, dans la mesure du possible, davantage de dégâts», explique l’Etat du Valais.

Le WWF et Pro Natura ont fait recours contre le tir du loup dans le val d’Anniviers, mais ne se sont pas opposés au tir ordonné dans la vallée de Conches.

A lire aussi : Valais: le WWF et Pro Natura font recours contre le tir du loup d’Anniviers