Le Tribunal cantonal confirme la peine de 16 ans de l'infanticide de Loèche-les-Bains

L'accusé avait contesté sa peine de 16 ans en première instance pour avoir étrangler sa fille. Le Tribunal cantonal confirme.
05 mai 2017, 11:16
justice marteau

Par jugement du 1er mai 2017, le Tribunal cantonal a reconnu M.A., coupable d'assassinat sur sa fille et l'a condamné à une peine privative de liberté de 16 ans. Le Tribunal cantonal a établi que l'accusé avait intentionnellement et consciemment tué sa fille.

Durant le week-end du 2 au 3 juin 2012, il avait étranglé sa fille, alors âgée de 7 ans, dans son logement de vacances de Loèche-les-Bains  Elle a retenu qu'il avait agi dans un mobile de vengeance à l'égard de son épouse, qui voulait le quitter et voyait un autre homme.

Pour fixer la peine, le Tribunal cantonal a notamment tenu compte de l'enfance plutôt difficile de l'accusé, de ses conditions de vie privées et professionnelles de plus en plus pesantes pour lui en raison de sa personnalité, de même que de ses prédispositions psychiques. Toutefois, le Tribunal cantonal a qualifié la culpabilité de l'accusé de lourde. Dans ces circonstances, il a maintenu la peine privative de liberté prononcée de 16 ans. 

Ce jugement peut faire l'objet d'un recours au Tribunal fédéral.

par Laurent Savary