Réservé aux abonnés

Le manque de relève dans les dynasties

Deux fois par mois, le «Walliser Bote» analyse l’actualité haut-valaisanne dans nos colonnes. Aujourd’hui, c’est Werner Koder, membre de la rédaction en chef, qui se livre à l'exercice.
29 juin 2019, 05:30
Werner Koder, membre de la rédaction en chef du «Walliser Bote».

Selon une étude récente, près de 64 000 petites et moyennes entreprises ont un problème de relève, soit près d'une société sur cinq. Les dynasties hôtelières haut-valaisannes n’y échappent pas.

Prenez le cas du célèbre acrobate de ski, guide de montagne et hôtelier Art Furrer. Avec son épouse Gerlinde, il a fondé l’hôtel-restaurant de Riederalp, sans que sa descendance ne poursuive l’aventure. La décision de vendre tout ou partie de cette propri&ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois