Intempéries: la Suisse balayée par une tempête de foehn, des rafales mesurées à près de 200 km/h

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la Suisse a été balayée par une violente tempête de foehn. Le vent, qui a atteint 192 km/h sur les hauts d'Andermatt, a perturbé le trafic ferroviaire.

20 déc. 2019, 06:44
/ Màj. le 20 déc. 2019 à 16:49
Foehnsturm am Urnersee in Brunnen, am Samstag, 23. November 2019. (KEYSTONE/Alexandra Wey)..A foehn storm at the Lake of Uri in Brunnen, Switzerland, on Saturday, November 23, 2019. (KEYSTONE/Alexandra Wey)

La violente tempête de foehn qui touche la Suisse depuis mercredi a connu son maximum d'intensité vendredi. Des rafales de 192 km/h ont été mesurées sur le Gütsch, au-dessus d'Andermatt (UR). Les températures ont frisé les 20 degrés en maints endroits.

Des vents violents ont balayé tout le massif alpin vendredi. Les rafales les plus puissantes ont été relevées sur le Gütsch, mais d'autres sommets n'ont pas été épargnés. Il a soufflé à 150 km/h sur le Titlis (OW), 148 km/h sur le Moléson (FR), 146 km/h sur la Jungfrau (BE), selon les services météorologiques de SRF.

 

 

Des bourrasques de foehn de plus de 100 km/h ont également été mesurées en plaine à Altdorf (UR), Meiringen (BE), Lucerne ou Glaris. Certaines voies de communication ont d'ailleurs été partiellement bloquées et plusieurs compagnies ferroviaires ont suspendu leurs activités par mesure de précaution.

Remorques renversées

A Thal (SG), cinq remorques de camion ont été renversées par des rafales, dont quatre sur l'autoroute A1. Une autre chargée de machines agricoles a basculé sur l'A3 à Flums (SG).

 

 

Le mercure a pris l'ascenseur sous l'effet de ce vent chaud. Les thermomètres ont affiché entre 17 et 19 dans plusieurs localités des vallées à foehn comme Frutigen, Altdorf, Lucerne ou Bad Ragaz. A Bischofszell (TG), il faisait -1 degré vendredi à l'aube, 14 à midi à l'arrivée du vent et 19 en début d'après-midi.

 

 

Cette tempête qui sévit depuis plus de deux jours devrait se calmer dans la soirée de vendredi. Les météorologues annoncent l'arrivée d'un front froid depuis l'ouest.