Communes valaisannes: des finances saines, mais...

Les finances des communes valaisannes ont été évaluées par l'Institut de hautes études en administration publique. La santé financière est bonne. Par contre, la qualité de la gestion financière est jugée faible.

17 mars 2015, 12:19
Le professeur Nils Soguel (à droite) de l'idheap a évalué les finances des communes valaisannes à la demande du conseiller d'Etat Maurice Tornay.

Les finances des communes valaisannes se portent bien. Très bien même. Leur santé financière obtient une note de 4,9 sur 6 de la part de l’Institut de hautes études en administration publique (idheap). En dix ans, de 2003 à 2013, le nombre de communes souffrant d’un découvert au bilan est passé de 47 à… une, Loèche-les-Bains. Leur fortune a plus que doublé, passant de 700 millions à plus de 1,6 milliard. Pendant ce temps, la pression fiscale a baissé dans la majorité des communes.

Trop d’investissements dans les communes valaisannes

Par contre, la qualité de la gestion financière reste faible, selon l’idheap. Noté comme à l’école sur 6, ce critère obtient la note de… 2,5 en 2006, pour monter progressivement à un 4 en 2013.

L’idheap tire la sonnette d’alarme: les communes valaisannes investissent énormément. Trop même, selon le professeur Nils Soguel. En 2013, l’ensemble des communes a consenti un investissement net de 401 millions, soit quasiment le double de l’engagement de l’Etat du Valais. Alors que le taux jugé idéal se situe à 8,5% des dépenses courantes consacrés aux investissements, ce pourcentage se monte à… 28% pour les communes valaisannes.

Cette situation particulière résulte surtout de l’augmentation du nombre d’habitants, du vieillissement de la population et de l’obligation pour les sites touristiques de se maintenir à niveau, expliquent le conseiller d’Etat Maurice Tornay et le président de la Fédération des communes valaisannes, Stéphane Pont.