Réservé aux abonnés

Les chiffres parlent pour Ruppen et Reynard. Par Herold Bieler

Deux fois par mois, le «Walliser Bote» tient chronique dans «Le Nouvelliste» pour permettre de mieux comprendre la réalité et les enjeux haut-valaisans.

06 mars 2020, 05:30
Herold Bieler, rédacteur en chef du «Walliser Bote», porte son regard sur l'actualité haut-valaisanne et cantonale.

La famille C du Valais a perdu son quatrième siège au Conseil national en octobre dernier. Le CSPO (chrétiens-sociaux du Haut, jaunes) a été le grand perdant. Ce n'est pas surprenant. Parce que le CVPO (noirs du Haut) a donné un mot d’ordre: celui de voter propre. Le PDC du Valais romand (PDCVr), en revanche, était conscient du danger en provenance du Haut-Valais. Philipp Mathias Bregy (598) et Thomas Egger (697) ont reçu un peu moins de 1300 voix du PDCVr. Dans l’autre sens, il n'y a pas eu cadeaux non plus. Les trois...