Le FC Brigue-Glis sous la menace de sanctions pour avoir aligné des joueurs non qualifiés pour le club durant l'automne

La commission de jeu de l'Association Valaisanne de Football a ouvert une enquête contre le FC Brigue-Glis. Le pensionnaire de deuxième ligue régionale a aligné des joueurs non qualifiés pour le club durant l'automne.

06 nov. 2017, 18:40
Michaël Kurmann a disputé neuf matchs avec la première équipe de Brigue-Glis au cours du premier tour.

Le championnat de deuxième ligue vivra-t-il un rebondissement administratif ? Le FC Brigue-Glis se retrouve sous le coup d’une enquête de la commission de jeu de l’Association Valaisanne de Football concernant le statut de deux joueurs transférés de Naters durant l’été. Michaël Kurmann et Nick Salzmann ont été alignés avec le néo-promu durant le premier tour sans posséder la qualification nécessaire. «Une enquête est en cours dans ce dossier», confirme simplement Jean-Daniel Bruchez, le secrétaire général de l’AVF.

Des forfaits peu probables

A ce stade de l’enquête, les divers acteurs incriminés doivent fournir leur prise de position à la commission de jeu et transmettre les informations nécessaires pour lui permettre de se déterminer. Anticiper la sanction contre le club est prématuré. La prononciation de forfait, Kurmann a disputé neuf rencontres, apparaît peu probable en vertu du règlement de jeu de l’ASF dont les articles 175 et 176 précisent qu’une telle mesure est appliquée suite à un contrôle demandé par le club adverse. Dans la période concernée, aucun n’a effectué cette demande dans le délai prescrit de huit jours après la rencontre.

Un retrait de points ou une amende, ainsi que les deux éléments en formule combinée, donnent une large marge de manœuvre à la commission dont la décision n’interviendra pas avant le terme du premier tour. A une journée de la pause hivernale, Brigue-Glis occupe actuellement le huitième rang avec 18 points, soit douze longueurs d’avance sur Naters 2, le premier relégable.