Réservé aux abonnés

Jusqu'à 30 milliards de francs ces vingt prochaines années

L'avenir des réseaux routiers et ferroviaires se dessine. Le Conseil fédéral a mis hier en consultation deux projets visant à faciliter le trafic. La Suisse romande plutôt satisfaite de son sort.

20 déc. 2008, 05:01

La satisfaction règne parmi les cantons romands face aux choix du Conseil fédéral en matière de transports et de projets d'agglomération. Dans le canton de Vaud toutefois, seuls les milieux patronaux ne partagent pas l'enthousiasme du Conseil d'Etat.

«Il n'y aura aucune nouvelle liaison entre Lausanne et Genève par rail ou par route jusqu'en 2030», se désole Patrick Eperon, secrétaire patronal. «Ces réalisations sont pourtant indispensables au développement de la métropole lémanique.» Et...