Réservé aux abonnés

Conseil fédéral: les chances de Viola Amherd sont mesurées mais réelles

Au lendemain de la démission de Doris Leuthard, les médias alémaniques placent la Haut-Valaisanne parmi les favoris au siège démocrate-chrétien du Conseil fédéral. La campagne s’annonce très ouverte. Analyse.

28 sept. 2018, 17:00
Tous les médias du pays comptent Viola Amherd parmi les démocrates-chrétiens qui pourraient succéder à Doris Leuthard au Conseil fédéral.

Depuis vingt ans et Pascal Couchepin, jamais un Valaisan ou une Valaisanne n’a semblé aussi proche d’entrer au Conseil fédéral. Ici, une Haut-Valaisanne. Très sollicitée ces dernières heures, Viola Amherd martèle la même phrase dans tous les micros: «Je vais discuter d’une éventuelle candidature avec mes proches et avec mon parti, et ces réflexions prendront du temps.» Aux journalistes du «Temps», elle lâche: «Oui, j’aime le pouvoir.» Contactée par ...