Réservé aux abonnés

Glencore entraîne le secteur minier dans sa chute

Le premier courtier mondial en production et négociation de matières premières a perdu près de 30% de sa valeur en Bourse lundi.

30 sept. 2015, 00:34
ARCHIV --- ZU DEN MELDUNGEN ZU DEN VORWUERFEN AN GLENCORE XSTRATA ZU EINER MINE IN DEN PHILIPPINEN STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES THEMENBILD ZUR VERFUEGUNG --- A Filipino miner welds one of the iron brackets supporting the tunnel inside the 45-year-old Philex Padcal Mine 2,000 ft. below the ground in Benguet province northern Philippines on 28 February 2005. The Philippine government has rolled out the red carpet for foreign investors into the mining industry after the Supreme Court upheld its liberalisation. Anti-mining groups however warned that stepped-up operations could only result in death and destruction.  (KEYSTONE/EPA/DENNIS M. SABANGAN) SCHWEIZ GLENCORE MINE PHILIPPINEN

Glencore sera-t-il le prochain Lehman Brothers? La déroute du premier négociateur mondial de matières premières rappelle celle de la banque américaine. Lundi, à Londres, l’action de Glencore a encore perdu près de 30%. De 300 pences (4,45 francs suisses), début mai, le cours est tombé à moins de 70 pences (1,05 franc).

Glencore est un cas à part: c’est à la fois un producteur et négociateur de matières premières et sert de contrepartie pour des milliers de contrats. Alors qu’il a présenté un plan d’action il y a à peine trois semaines (levée de 2,5 milliards de dollars, suspension du ...