Gel dans les vignes: un Valaisan a testé une machine à Saint-Pierre de Clages

Mathieu Vergères a mis en route une machine brassant l'air dans ses vignes dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Pierre de Clages. "Cela fonctionne très bien" , s'enthousiasme le viticulteur.

29 avr. 2017, 06:43
La machine de Mathieu Vergères dans les vignes de Saint-Pierre de Clages dans la nuit de vendredi à samedi.

"Cela s'est super bien passé. La machine a très bien fonctionné. Cela brasse bien l'air et l'assèchement sur le végétal se fait", s'enthousiasme Mathieu Vergères, un vigneron valaisan qui a testé une machine qui brasse l'air à l'aide d'un moteur pour protéger ses vignes du gel dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Pierre de Clages.

Il a mis en marche l'appareil à minuit et quart. "Il n'a pas fait très très froid cette nuit, mais on voit que la machine atteint quand même deux à quatre hectares", ajoute-t-il.

Réglages dans de bonnes conditions

Pour le premier essai de cette sorte "d'éolienne des vignes", la température n'est pas descendue plus bas que 0,2 degrés. "Le fait qu'il n'y avait pas de situation catastrophique de gel nous a permis de bien régler la machine sans panique", précise encore Mathieu Vergères. 

"C'est vraiment une bonne solution"

Pour lui, cette macine est donc une très bonne solution pour protéger les vignes du gel. "Cest un système peu coûteux après l'investissement de base", conclut-il.