Réservé aux abonnés

Freud fiscal. Par Philippe Battaglia

15 oct. 2020, 10:00
Philippe Battaglia, courtier en chroniques.

Avoir affaire avec l’économie suisse, c’est un peu comme avoir affaire avec un pote pour un déménagement. Le mec va super bien jusqu’à ce que vous lui donniez la date à laquelle vous aimeriez bien qu’il vous aide à porter quelques cartons. Là, du jour au lendemain, il a mal au dos, il est fatigué, il a un mot du médecin et puis avec la femme et les enfants, tu comprends, il n’aura pas vraiment le temps, désolé, hein, une autre fois, volontiers, sans rancune, O.K., bye.

Eh&nbs...