Réservé aux abonnés

Frangins

ROGER JAUNIN JOURNALISTE

20 déc. 2010, 05:01

Vendredi de la semaine dernière. Il a neigé toute la nuit et ce matin les trottoirs de la ville sont recouverts d'une bonne quinzaine de centimètres de cette poudre qui fait le bonheur des stations de ski, rarement des citadins. Sur le parking où stationnent quelques centaines de voitures, quatre ouvriers s'affairent à dégager celles qui peuvent l'être. Je m'approche, soucieux de reconnaître la mienne, inquiet à la perspective de la découvrir enfouie sous ce que le poète qualifie de «blanc manteau». J'observe ces hommes emmitouflés pareil à des cosmonautes et qui, pelles en mains et dans ce fr...