Et maintenant… Une démarche éditoriale nécessaire

Depuis mardi, le Nouvelliste vous propose tous les jours sur la toile plusieurs sujets liés à une démarche éditoriale intitulée «Et maintenant…» qui poursuit l’ambition d’une réflexion prospective sur ces trois mois historiques. Elle se terminera le 23 juin avec un tout-ménage de 64 pages.

19 juin 2020, 17:58
Vincent Fragniere, rédacteur en chef du Nouvelliste.

3200 articles consacrés au COVID-19 en trois mois. Trop ont déjà dit certains qui ont trouvé le matraquage médiatique disproportionné. Pourtant, ce ne sont pas les médias qui ont déclaré l’état d’urgence en Suisse, fait stopper une partie de l’économie ou mobilisé l’armée – du jamais vu depuis la Deuxième Guerre mondiale – pour lutter face à un nouveau virus qui a fait plus de 450’000 morts dans le monde, 1950 en Suisse dont 157 dans notre canton. 

Pendant trois mois, le Nouvelliste, comme tous les médias, a simplement essayé de vous aider à mieux comprendre et mieux vivre une période historique que nos petits-enfants étudieront à l’école, pour laquelle les archives cantonales ont déjà créé un fond de documentation et qui n’est évidemment pas terminée. Les récents foyers de contamination dans le Valais romand doivent d’ailleurs agir comme une piqûre de rappel pour celles et ceux qui ont déjà tout oublié.

En savoir plus : Coronavirus: Et maintenant…

Au moment où le Conseil fédéral permet à nouveau les rassemblements de plus de 1’000 personnes, où un retour à la normale s’opère un peu partout, nous voulions nous arrêter le temps d’une opération spéciale pour vous proposer derrière deux mots – «Et maintenant…» – une démarche éditoriale prospective, mais qui permet aussi de revivre ces derniers mois avec un peu de recul. 

Bonne lecture de notre dossier numérique en attendant le tout-ménage de mardi.