Réservé aux abonnés

«Dur de reprendre le cours de sa vie...»

Nendard d'origine, Jean-Luc Praz vit au Chili depuis onze ans. Il raconte le séisme du 27 février, les répliques plus ou moins fortes qui rythment son quotidien et l'urgence de la situation actuelle.
02 août 2015, 19:12

«Nous venons de subir une nouvelle secousse il y a une demi heure à peine...» Au bout du fil, Jean-Luc Praz témoigne de ce que la population chilienne vit au quotidien depuis trois semaines. Chaque jour, entre quatre et cinq répliques du terrible séisme font trembler le pays et ses habitants. «Les gens sont vraiment à bout de nerfs. A chaque nouveau bruit dans le lointain, on ressent cette peur... On ne sait jamais si la réplique sera de magnitude 5, 6 ou 7. C'est dur de reprendre le cours de sa vie...»

Des Clèves à Patagual

Après avoir sillonné l'Amérique du Sud sac au dos au début des années 9...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois