Réservé aux abonnés

Du bordeaux dans le barrage

Douze barriques d'un assemblage du Médoc seront élevées dans le mur de la Grande Dixence. Selon le spécialiste français du vin rouge, c'est un nouveau chapitre du vin qui s'ouvre.
08 sept. 2015, 17:02
data_art_3342738.jpg

"J'avais longtemps considéré qu'un vin ne pouvait plus évoluer au-dessous d'une température de 12 degrés. Aujourd'hui, c'est un nouveau chapitre de l'histoire des vins qui s'ouvre." Considéré comme le spécialiste des vins rouges en France, l'oenologue bordelais Nicolas Vivas se montrait enthousiaste hier au moment de présenter à la presse les douze barriques de bordeaux élevées depuis le 1er juillet dans le mur du barrage de la Grande Dixence, à une température constante de 4,8 degrés.

L'initiative est le résultat d'une amitié. Celle qui unit Nicolas Vivas, consultant régulier pour la coopéra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois