Réservé aux abonnés

Drame de Champoussin: président des chefs de sécurité romands et tessinois, le Valaisan Thierry Meyer rappelle que «patrouilleur est un métier à risques»

Deux patrouilleurs ont été emportés par une coulée de neige lundi matin à Champoussin. L’un d’eux, âgé de 24 ans, a perdu la vie. A la suite de ce drame, «Le Nouvelliste» a recueilli les réactions de Thierry Meyer, président de l’Association suisse romande des patrouilleurs et chefs de sécurité.
14 janv. 2019, 18:59
Les patrouilleurs ont été emportés par une avalanche alors qu'ils partaient miner le domaine.

Thierry Meyer, deux patrouilleurs ont été emportés par une avalanche à Champoussin; l’un d’eux est malheureusement décédé. Un événement aussi rare que dramatique…

Oui… Au nom de l’Association suisse romande des patrouilleurs et chefs de sécurité, j’adresse toutes mes pensées à la famille de la personne décédée. Et aux collègues, qui prennent des risques quotidiennement. Parce que ce n’est pas rien, le minage. Par définition...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois